top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAlicia

Mon chien a peur de (presque) tout - partie 1

Chaque chien a son tempérament et caractère propre. Olympe est un chien que l'on peut qualifier de craintif ou peureux tout en étant très curieux. Les nouvelles situations, bruits ou objets peuvent le stresser et l'effrayer. Dans ce premier article sur la question de la peur, je vais vous partager mon expérience avec la peur des humains et plus particulièrement des hommes.


Boston Terrier regardant par la fenêtre

Depuis petit, Olympe ne se laisse pas caresser par le premier venu, il lui faut du temps et de la confiance avant d'accepter le contact. Jusque là il n'y a pas de problème, c'est simplement un trait de caractère à prendre en compte et à respecter.

En revanche, lorsqu'Olympe a commencer à grogner lorsque des invités venaient chez nous, je me suis dis que je ne pouvais pas laisser la situation s'envenimer. Un chien qui grogne, c'est impressionnant et dans le cas d'Olympe la peur était le moteur.


Pour mettre un terme à cette situation ou du moins essayer de la contrôler du mieux possible, j'ai mis en place plusieurs choses.

Lorsque quelqu'un sonne à la porte, Olympe aboie pour nous prévenir. Je considère que cette réaction est naturelle et qu'il n'est pas nécessaire de vouloir la supprimer. En revanche, sa prochaine action ne doit pas être celle de guetter devant la porte mais d'aller dans son panier. Il n'a pas à attendre coller à la porte d'entrée pour savoir si il doit être content de voir la personne ou au contraire prendre peur et avoir une réaction disproportionnée.

Son panier est situé de façon à ce qu'il puisse voir qui arrive, tout en étant relativement éloigné. Depuis qu'il est petit, il a apprit que son panier était un endroit de sécurité ou rien ne pouvait lui arriver. L'action d'aller dans son panier lui permet donc d'être rassuré et de savoir qu'il n'a pas à avoir peur puisque personne ne viendra le déranger ici.


Ensuite je lui demande d'attendre dans son panier pendant que la personne en question entre dans l'appartement. De cette manière, il peut observer la scène, commencer à sentir l'odeur de l'invité et voir que j'ai un contact amical avec la personne et qu'elle ne représente pas une menace.

Je préviens directement mes amis qu'Olympe est un chien peureux et timide, qu'il ne faut pas engager le contact frontalement, au risque de partir sur de mauvaises bases. La règle d'or est de l'ignorer et de le laisser venir de lui même sentir. Les choses se feront petit à petit. Une fois que mes amis sont dans l'appartement, j'autorise Olympe à sortir de son panier pour venir renifler les invités.

Lorsque la personne en question est une femme, le scénario se déroule plutôt tranquillement, Olympe sympathise rapidement, demande à jouer et se rapproche sans soucis.

En revanche, si c'est un homme dont il est question, la tâche est tout autre. Olympe à le droit de venir voir et sentir mais si il commence à grogner je lui demande de retourner dans son panier le temps de se calmer. Le plus difficile ensuite est de faire comme si il n'existait pas, de discuter, de s'asseoir en l'ignorant totalement. Cette étape est généralement la plus frustrante pour mes amis masculins qui veulent jouer avec lui ou le caresser. Mais il ne sert à rien de "forcer" trop rapidement le contact car Olympe se braque et n'arrive pas à passer au dessus par la suite.

Si le feeling fini par se faire et qu'Olympe s'approche, je préconise ensuite de le caresser sur les côtés ou sous le menton et non pas sur la tête.


Petit à petit, au fil des visites, Olympe fini par s'habituer à certains hommes qu'il connait bien et accepte totalement leur présence, se laisse caresser et joue même avec eux.


Boston Terrier faisant un câlin à un homme
Une fois que la confiance est établi, vous ferez parti du cercle des privilégiés à qui il donnera tout son amour !

Il n'est pas dans mes habitudes de donner des ordres à Olympe et d'être stricte avec lui. Pourtant dans cette situation, une routine cadrée et ferme l'a aidé à se sentir plus en sécurité. Sans elle, il se laisse déborder par ses émotions, n'arrive pas à les canaliser et peut vite se laisser emporter par la peur en grognant et aboyant ce qui peut, si l'on ne fait pas attention, déboucher sur une agression.

Pour le rassurer, rassurer mes invités et moi même, j'ai besoin de contrôler au maximum la situation, d'être celle qui lui dit quand il peut interagir pour éviter les débordements. Cette routine est uniquement valable lorsque nous sommes chez nous, les réactions d'Olympe sont différentes en fonction des lieux et nous travaillons actuellement à la développer pour différents contextes.


Boston Terrier proche d'une fenêtre

La peur des humains n'est pas évidente à gérer, j'apprend tous les jours à mieux comprendre mon chien et ses réactions. Comme je l'écrivais précédemment, Olympe est un chien qui vit avec plusieurs peurs. Je détaillerai d'autres thématiques dans des prochains articles car certaines ne sont pas encore réglées.



Si votre chien est craintif et que vous n'arrivez pas à gérer la situation, n'hésitez pas à faire appel à un éducateur canin qui pourra vous guider dans votre parcours.

80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page